Ce site met a disposition le build journalier de la traduction francaise du Maven: The Definitive Guide
Consultez :
  • Les documents de reference sur le projet original
  • Les sources de la traduction fr sur GitHub
  • maven


    9.2.2. Le POM le plus simple possible

    Tous les POMs Maven héritent leurs valeurs par défaut du Super POM (dont nous avons parlé dans la Section 9.2.1, « Le Super POM »). Si vous écrivez un projet tout simple qui produit un JAR à partir de fichiers source se trouvant dans src/main/java dont les tests JUnit à exécuter sont dans src/test/java et que vous voulez produire le site web de ce projet avec la commande mvn site, vous n'avez rien à configurer. Vous n'avez besoin, dans ce cas, que du POM le plus simple possible, tel celui présenté dans l'Exemple 9.2, « Le POM le plus simple possible ». Ce POM définit un groupId, un artifactId et une version : les trois coordonnées exigées pour tout projet.

    Exemple 9.2. Le POM le plus simple possible

    <project>
      <modelVersion>4.0.0</modelVersion>
      <groupId>org.sonatype.mavenbook.ch08</groupId>
      <artifactId>simplest-project</artifactId>
      <version>1</version>
    </project>

    Un POM aussi simple serait plus qu'adéquat pour un projet très simple — par exemple, une bibliothèque Java qui produirait un fichier JAR. Ce POM ne fait aucune référence à un autre projet, ne dépend de rien et il lui manque des informations basiques comme son nom et une URL. Si vous créiez un tel fichier et un sous-répertoire src/main/java contenant du code source, l'exécution de la commande mvn package produirait le JAR target/simple-project-1.jar.